Lumière et horloge biologique

En quoi la couleur de la lumière concerne-t-elle mon horloge biologique ?

Le spectre lumineux – la petite partie du spectre électromagnétique qui est visible pour l’œil humain – s’étend de 380 nanomètres (lumière violette) à 780 nm (lumière rouge). À la lumière du soleil, le mélange de toutes ces composantes forment une lumière blanche. La température de couleur, qui est indiquée par l’unité kelvin (K), précise le degré de blancheur de la lumière naturelle ou artificielle.

En milieu de journée, la lumière du soleil présente une température de couleur de 8000 K (blanc lumière du jour) et sous le soleil du matin ou de l’après-midi, une température de 5000 K (blanc neutre, entre 3300 et 5300 K). La lumière blanc neutre est énergisante, le blanc lumière du jour favorise la concentration – ceci nous apporte une aide précieuse durant la phase active de la journée.

À mesure qu’approche le soir, et avec lui le moment venu de se reposer, la lumière devient plus rouge. Cet intervalle de couleur blanc chaud commence à 3300 K. L’ampoule à incandescence traditionnelle produit de la lumière à 2700 K, la bougie en produit à 1500 K. La lumière chaude correspond donc à l’abandon des activités quotidiennes, qui est déterminé par notre horloge intérieure. Cette lumière annonce la phase de repos nocturne, est agréable et relaxante.